Je vois beaucoup de personnes aux clichés qui pensent que je suis une extra terrestre, ou une étrange chose hautaine qui se cherche des excuses pour expliquer ce que personne ne peut comprendre. On me demande souvent, si je suis autiste et renfermé, si je fréquente d’autres autiste, si mes crises sont pas exagérées et ne peuvent pas être contrôlées, je suis cet être qui parfois fait que l’on admire, fait peur, apporte questionnement ou fuir de l’instant. Dans ma tête il faut imaginer que c’est un trafic routier, il y a des conteneurs, chaque pensée et émotions sont classées et ordonnées selon une importance qui m’est propre à identifier. chaque autiste est différent, même si les troubles sont parfois communs le facteur environnemental joue aussi sur l’évolution au quotidien. Moi mes troubles sont exacerbés par un passé plein d’effroi et de traumatismes violents autant psychologiquement, que physiquement, j’ai donc une capacité à ressentir les émotions positive très faible, je n’ai pas de sentiments de chaleur, d’affection, en revanche je ressent assez fortement les émotions négatives de façons exponentielles, je peux être affectée sur un simple mot comme un simple contact physique ou visuel peut être perçu comme une agression, et me provoquer une crise d’angoisse ou ma respiration devient difficile à contrôler. Est ce que je m’isole? Disons que futilement j’expulse de ma tête ce qui n’apporte aucun intérêt à mes yeux, je peux me retrouver super bavarde comme muette selon une situation, bloquer mon ouïe et fixer le ciel d’un air perdue, alors que je m’isole mentalement dans une bulle qui m’échappe de cet instant qui est à mes yeux trop fatiguant ou ennuyeux. Je ne sais pas si mes capacités à intégrer les nuances entre les décalages d’un effort et son résultat me poussent à avoir une vie sentimentale perturbée, je sais que l’être humain Neurotypique me pousse sans cesse à évoluer, et prendre sur moi pour interagir et compenser me demande d’énormes efforts pour prendre sur moi, et me fatigue mentalement. Je ne supporte pas le bruit, la lumière, les interactions multiples, mais à contrario j’aime les choses encadrées carrées et qui ont une routine sécurisante, mes amis ont appris de moi, j’apprends d’eux, mais ce que j’aime le plus, c’est que je suis moi sans qu’ils aient peur de ce qu’ils ne comprennent pas. Il en aura fallut du temps pour accepter qui je suis dans mon entièreté, être et accepter de ne pas être, un handicap invisible mais qui apporte à mon quotidien des réponses qui m’aident à me sentir quelqu’un, ma confiance et mon estime de moi sont à un néant sidéral, attirent les gens toxiques, mais un long travail d’équilibre permet de savoir les repousser. On me dit souvent que mon autisme ne se voit pas, oui il est invisible, non mon fils qui est atteint du syndrome DANDY WALKER, une maladie orpheline rare, et autiste TSA, n’a pas les mêmes soucis que moi, son univers et le mien sont différents, et non ce n’est pas héréditaire et mon autisme est donc à part sur ma propre personne. c’est difficile d’être une femme autiste, on a trop pris souvent la capacité à compenser et s’adapter, on est partout et nulle part à la fois, obligée de pallier par habitude avec plus ou moins la force de se battre pour progresser en prenant conscience des difficultés. Oui, j’ai une vie très active, musique, association , reprise des études, gestion de la maison et des enfants seule, avec en plus le handicap de Mathéo, mais ce n’est pas tant un problème au quotidien, ce qui me prend plus la tête c’est plutôt les imprévus du quotidien, dans lequel je m’adapte plus où moins facilement, j’ai toujours eu un sourire et une volonté de m’améliorer qui me pousse chaque jour à me comparer à une fourmis qui monte une montagne, et qui avance pas à pas sur un sentier plus où moins caillouteux, en continuant de se dépasser. Dans ma tête ça parait être une foire désenchanté à tes yeux, dans les miens j’y vois une bibliothèque de couleurs unifiées, avec du sombre de la lumière, et assez d’espoir pour continuer d’y voir un peu plus clair.

Les Multiplumes D’Elna

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *